fbpx

La situation réelle dans l’est de Sumba. Une urgence sanitaire et sociale. De quoi avons-nous besoin

Fair Future Suisse est la seule ONG sur place et fait face à un défi gigantesque

Don Offline

Si vous voulez faire un don par virement bancaire, voici nos coordonnées bancaires en Suisse

Fair Future Fondation
Route d’Yvonand 8B – 1522 Lucens (VD) – Suisse
Banque Cantonale Vaudoise (BCV)
IBAN : CH 83 0076 7000 e543 5802 2
Compensation bancaire: 767
BIC/SWIFT: BCVLCH2LXXX

Fair Future Fondation
Route d’Yvonand 8B – 1522 Lucens (VD) – Suisse
Banque Credit Suisse
IBAN : CH64 0483 5143 7008 9100 0
Compensation bancaire: 4835
BIC/SWIFT: CRESCHZZ11A

Merci beaucoup de nous aider et à très bientôt.

Cette info dans une autre langue
;
Fair Future Foundation est une organisation non gouvernementale suisse et internationale
Être sur le terrain avec ceux qui ont besoin de nous
Numéro de charité Fédéral : CH-550.1.057.027-8
Je parle une autre langue
Près de 15 jours après la catastrophe naturelle, Fair Future Suisse est la seule organisation internationale sur place à faire face à d’immenses défis sanitaires, sanitaires, sociaux, infrastructurels et humains. Nous faisons tout ce que nous pouvons, nous allons partout pour fournir des soins médicaux, apporter de l’eau et de la nourriture en masse, et planifier la reconstruction de nombreuses infrastructures et maisons.

La situation réelle dans l’est de Sumba. Une urgence sanitaire et sociale. De quoi avons-nous besoin

Avr 23, 2021

Chers amis, chères familles,

Depuis le 4 avril, jour de Pâques dans cette région chrétienne d’Indonésie ici à Sumba Est, nous sommes sur place, d’autres équipes ont rejoint les personnes déjà présentes, y compris des renforts humains pour cartographier la situation, une équipe médicale.

Oui, près de 15 jours après la catastrophe naturelle, la Fair Future Foundation Suisse est en effet la seule organisation internationale sur place, et toutes ici sont confrontées à un immense défi sanitaire, social, infrastructurel et humain.

Nous faisons de notre mieux, nous allons partout où personne ne va ou ne peut aller, afin de fournir des soins médicaux, apporter de l’eau, de la nourriture en grande quantité, rendre visite aux milliers de personnes qui vivent sans maison, dans la boue, sans revenu, avec trop peu de nourriture et d’eau. Nous parlons, réconfortons, mais nous ne pouvons pas promettre l’impossible pour nous. Reconstruire des maisons, forer des puits dans les villages, trouver des moyens de nourrir les cultures qui meurent face au manque d’eau lié à la rupture du barrage en amont.

Le fait est, Fair Future a un centre social et médical situé au cœur de la catastrophe à Sumba est. Lorsque la fondation suisse a demandé l’aide du « Corps suisse d’aide humanitaire », via l’ambassade de Suisse à Jakarta, on nous a dit que je cite:

« -Nous vous remercions pour votre e-mail et pour décrire vos efforts pour aider les personnes touchées par les inondations sur Sumba. Nous sommes impressionnés par vos efforts. Nous avons examiné votre demande en collaboration avec l’Unité suisse d’aide humanitaire et regrettons de vous informer que nous ne sommes pas en mesure de payer une contribution… »

Fair Future et les près d’une centaine de bénévoles qui nous aident sur place, mais aussi notre fondation locale « Kawan Baik Indonesia Foundation« , ne comprennent pas vraiment le sens de cette réponse, si ce n’est que nous l’interprétons comme la plus facile. à donner, par un simple manque d’information.

Le fait est que Sumba est isolée, que la majorité des médias se sont concentrés sur l’autre île la plus touchée, celle de Flores également en Indonésie, un peu plus au nord. Cependant, la situation ici est la plus tragique, parce que le barrage est brisé comme nous nous y attendons dans une News précédente. L’eau étant la vie, elle-même responsable d’assurer une bonne santé des cultures, des rizières, et une vie sans trop de maladies, a ajouté le fait que le fleuve principal a tout détruit sur son passage, rend la situation plus tragique.

Ici, à Sumba, nous sommes confrontés à une augmentation incroyable des cas covid-19. Cela a à voir avec le fait que les gens se réunissent dans un esprit de solidarité, mais c’est en ce moment terrible. Cela a forcé de nombreux centres de santé (Puskesmas) à devoir fermer leurs portes au public. Nous devons donc vacciner la centaine de bénévoles qui travaillent avec nous.

Ce dont les gens d’ici et Fair Future ont besoin en premier:

Donner accès à l’eau à un grand nombre de villages :

  1. Un puits donc, pour fournir de l’eau à plus de 250 personnes coûte CHF.3,150.- (ou IDR. 50,000,000.-);
  2. Un réservoir d’eau de 5’500 litres entièrement équipé, avec le cadre fabriqué par nous, 5 robinets, installés et remplis sur le site coûte CHF.410.- (ou IDR 6.500.000.-);

Médicaments et équipements médicaux car nous avons presque distribué 70% de nos réserves :

  1. Pour répondre aux besoins de milliers de malades souffrant de carences nutritionnelles, de déshydratation, d’infections cutanées et respiratoires, d’anémie sévère, Fair Future a un besoin urgent de médicaments et d’équipements médicaux :
  2. Compléments alimentaires, vitamines, asthmatiques, anti-allergiques, analgésiques, anti-inflammatoires, divers antibiotiques, gouttes pour les yeux et les oreilles, y compris les antibiotiques connexes, fers, magnésium, zinc, anti-diarrhéique, gluco-corticoïdes, bêta-bloquants, médicaments anti-arythmiques, antitussifs, médicaments pédiatriques spécifiques, broncho-dilatateurs, expectorants, etc …
  3. L’achat de médicaments et de produits médicaux jetables en quantité est estimé à près de CHF 7 500.- (ou IDR.119,000,000.-).
    Cela fournira des soins médicaux gratuits à plus de 2 000 personnes, enfants, personnes âgées, femmes enceintes dans le besoin, malades, blessés;

Pour le camp de base de la Fondation à Lambanapu, nous avons besoin de ceci :

  1. Construire un abri (kanopi) pour le travail des bénévoles devant notre camp de base. Pour nous protéger de la chaleur de la poussière, et pour trier la nourriture et les dons que nous recevons de partout. Cela coûte CHF 1 050.- (ou IDR.17,000,000.-) et doit être fait dès que possible;
  2. De nombreux contenants en plastique de 200 litres pour stocker les aliments avant de les distribuer dans les régions touchées;

Construction de maisons:

  1. Pour reconstruire une maison, nous pouvons le faire pour CHF.900.- par maison (ou IDR.16.000.000.-). Une maison simple, avec un toit, assez pour être abrité, pour avoir une vie presque normale;

C’est pour les besoins les plus urgents.

Merci beaucoup de nous avoir aidés. Nous avons besoin de médicaments, de dons, de fournitures médicales, de nourriture… Ne les oubliez pas!

L’équipe de la Fair Future Foundation, qui a écrit cette nouvelle, directement à partir du plus grand camp médical et social d’East Sumba, au camp de base de Rumah Kambera.

#FairFutureFoundation #KawanbaikIndonesia #ActForSumba #FloadingSumbaNTT #KawanSumba #CallForDonation #HelpSumba #NusaTenggaraTimur #EasternIndonesia
Contact Fair Future
By Fair Future Foundation