Sélectionner une page

Aller partout pour aider les gens de Sumba Est

Accès aux soins | Désastres naturels | Pénuries d'eau

Alex Wettstein

mai 10, 2021

Fair Future et Kawan Baik sont sur le terrain tous les jours, pour couvrir – dulever du soleil, jusqu’à tard dans la nuitparfois -, les régions les plus touchées par la catastrophe de début avril 2021.

Aujourd’hui, Fair Future et C / o travaillent encore à dans l’urgence! Certainement pas celle qui a suivi la catastrophe, mais aider ceux qui n’ont plus accès aux choses les plus élémentaires telles que: l’eau, la nourriture, les soins médicaux … Comme vous pouvez le voir sur ces quelques photos prises par nos équipes sur le terrain, des milliers de personnes vivent dans des conditions difficiles.

La situation de ces gens est comme je l’ai dit compliqué, une vie dure! Nous savons que tout ce que nous faisons est à cause de la générosité de vous tous et vous êtes littéralement magique!

Pour nous ici à Rumah Kambera, le centre de nos activités d’entraide, nous n’avons pas assez de ressources pour aider, alors que nous pourrions faire beaucoup plus. Il n’y a pas une seule demi-journée où nous ne sommes pas confrontés à une situation que nous pouvons classer comme des « tragédies humaines ».

Une fois que c’est une famille qui dort sous des bâches en plastique, une fois une communauté qui n’a pas assez d’eau pour avoir une vie saine et décente, une fois que ce sont les enfants qui ne mangent pas assez et se dénutrissent. Ou tous ces exemples en même temps se réunissent dans le cadre d’une seule famille, village, communauté. Et donc ces gens tombent malades. Ils devraient donc avoir accès à des soins médicaux. Mais comme l’accès aux soins de santé ici est très compliqué (besoin de places, de moyens financiers, de moyens de transport…), les malades le deviennent encore plus.

Nous ne comptons plus les cas d’anémie grave à sévère chez les jeunes et les moins jeunes, les problèmes liés au manque d’eau comme l’hygiène personnelle, les toilettes et le simple fait de se brosser les dents.

L’eau fait cruellement défaut, cuisiner, manger devient un défi… Et comme les barrages sont détruits (lire les News Précédentes), il n’y a plus de légumes qui sont vendus ou plus, et quand il ya, ils sont financièrement inaccessibles pour ces familles, des zones pauvres et rurales.

Face au manque d’aide du pays, mais aussi au manque d’aide que Fair Future demande depuis le début de cette crise socio-sanitaire, la fondation agit du mieux qu’elle peut.

  • Nous construisons des solutions pour l’eau, grâce à la dépose de près de cent réservoirs d’eau, pratiquement installés dans les régions les plus touchées par la crise liée au manque d’eau potable;
  • Là encore, nous fournissons des soins médicaux dans de nombreux endroits où nous faisons face à des collectivités qui ont besoin de soins médicaux appropriés. Aujourd’hui, ce sont des centaines de kilos de médicaments que Fair Future a prescrits principalement aux jeunes enfants. Nous n’avons pas les moyens qui nous permettraient d’acquérir plus de médicaments, y compris beaucoup de compléments alimentaires, vitamines, sels-minéraux, etc …
  • Nous fournissons l’accès à l’eau potable par des moyens temporaires. C’est-à-dire, qui ne peuvent pas durer éternellement. Un réservoir de 5500 litres doit être rempli presque tous les 3 jours, il en coûte un peu plus de 30 $ pour commander un camion-citerne d’eau propre et consommable. En outre, parfois les camions ne peuvent pas se déplacer parce qu’ils sont en panne, ou la route est coupée ou ceci ou cela …
  • Nous avons donné accès à des associations bénévoles à notre camp de base, Rumah Kambera, comme vous l’avez peut-être lu dans les nouvelles précédentes. Aujourd’hui Fair Future gère près de 50 bénévoles sur une base quotidienne, des tonnes d’équipement, des équipes de secours, des équipes d’approvisionnement, l’installation de chars et de leur construction, des véhicules, de la logistique, des dépenses quotidiennes pour nourrir ces belles âmes. qui aident sur une base volontaire. Aujourd’hui, le centre de la Fondation à Sumba, géré par une fondation suisse, est le plus grand de NTT;
  • Plusieurs camions de marchandises vitales ont décollé de notre centre principal de Denpasar, chargé à plus de 100, (le plus récent est parti la nuit dernière 05.09.2021). Pour obtenir un camion complet à Sumba, il en coûte environ IDR.12mio (ou 750 $.-), cela comprend les deux bateaux que vous devez prendre pour se rendre au port de Waingapu (NTT), ou plus de 35 heures de voyage,
  • Le gouvernement ne vient pas à notre secours, mais il vient nous demander de l’aide parce qu’il n’a plus rien et que la situation s’aggrave sur le plan social, alimentaire et logistique.

Voilà, c’est tout pour la bonne nouvelles de Sumba. Nous tenons également à vous remercier tous pour tous vos messages, votre soutien, les nombreux dons que Fair Future et Kawan Baik ont reçus et qui sont entièrement payés au profit de ce drame qui se passe un peu dans l’indifférence générale dans l’est de l’Indonésie. Merci de tout notre cœur pour votre gentillesse.

La Fair Future qui a écrit cette News, directement à partir de ce qui est le plus grand camp médical et social dans la région orientale de l’Indonésie (NTT), la maison de Fair Future et Kawan Baik Indonésie, qui s’appelle »Rumah Kambera« , maison de Kambera, du nom du village qui nous accueille, au cœur de la zone la plus dévastée par cette catastrophe.

Merci beaucoup de nous avoir aidés. Nous avons besoin de médicaments, de dons, de fournitures médicales, de nourriture… N’oubliez pas nous et eux!

#FairFutureFoundation #KawanbaikIndonesia #ActForSumba #FloadingSumbaNTT #KawanSumba #CallForDonation #RumahKambera #HelpSumba #NusaTenggaraTimur #EasternIndonesia

Rencontrez l’auteur de ce Post

Alex Wettstein

My Name is Alex Wettstein, CEO, President, founder of Fair Future Foundation. Swiss and International official NGO (State Approved Foundation). I'm working as a volunteer, in the fields of health, education, access to drinking water, in South-East Asia, notably in Indonesia since 2010, I am married to Ayu Setia and we have 3 kids, Flavie, Elisa, and Atha.

Articles liés sur Fair Future

Une organisation humanitaire sociale et médicale internationale, indépendante, basée en Suisse et en Indonésie

Toutes les autres catégories

Vos commentaires sont précieux pour nous et notre travail

Merci pour votre retour, nous reviendrons toujours vers vous !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *