Sélectionner une page

Demain 31.08.21, une 3ème équipe rejoindra les forces déjà présentes dans l’est de l’Indonésie

Soutien | Temps de pandémie

Alex Wettstein

août 30, 2021

Unir nos forces pour lutter contre les ravages de la pandémie dans les territoires de l’est de l’Indonésie

Après avoir envoyé la 2ème équipe sur place la semaine dernière, Fair Future partira le 31 août 2021, en renfort pour rejoindre le Camp de Base de Rumah Kambera à Sumba Est. Une 3ème équipe composée de Kawan Ayu , Kawan Hasto et Alex Kawan .

La mission est clairement définie dans ce que nous faisons depuis des mois sur place, à savoir : Combattre du mieux possible les ravages liés à la pandémie de Covid-19 sur place.

Bref, la situation est ici largement dramatique. Les gens n’ont accès à rien… Ni soins médicaux, ni moyens de dépistage, ni vaccination qui est ici largement en mode « pénurie ». Nous sommes une équipe de plusieurs dizaines de personnes sur place. Surtout tous des bénévoles. Médecins,. Infirmières, logisticiens, spécialiste de la construction, spécialiste de l’eau. Main dans la main avec les autorités locales et la Croix-Rouge indonésienne, nous essayons de faire ce que nous pouvons pour sauver des vies. Les services de santé officiels s’appuient fortement sur nos deux organisations jumelles pour les aider.

Compte tenu également du fait que Sumba est très loin de Jakarta, l’aide n’arrive pas ici pour deux raisons principales :

  • Le facteur économique : Jakarta pense qu’il faut d’abord aider les régions économiquement riches (Java, Bali, Sumatra) , afin de soutenir l’économie nationale qui s’effondre. Cela laisse plusieurs millions de personnes de côté, et cela touche les régions les plus pauvres de la 4ème population mondiale ! Je vous laisse me donner votre avis sur cette façon de faire et de penser…
  • Le facteur lié au confinement total : Dans un second temps, l’aide s’il y en avait une ne peut pas nous parvenir, car le pays est totalement fermé. Les marchandises arrivent très difficilement sur place et de toute façon, je vous renvoie au point #1 afin de déterminer la volonté des ministères nationaux de vouloir aider les régions du sud.

Pour rappel, Fair Future et Kawan Baïk sont les deux seules organisations humanitaires sur place. Pourquoi pas Swiss Aid ne peut pas nous donner un coup de main ? Ce serait tellement utile et sûr, juste aussi!

Pour rejoindre notre Camp de Base, c’est un vrai parcours du combattant

Alors que normalement, cela nous donne trois heures de vol, il nous faut pour chaque envoi d’équipes sur place, deux jours minimum : Denpasar , Surabaya , Kupang , Waingapu ! Et aussi faire deux fois des tests PCR et deux tests d’antigènes !

Nos camions sont en route pour Waingapu , ils devraient arriver dans les prochains jours. Ils contiennent des milliers de tests antigéniques, de la nourriture, des médicaments essentiels pour lutter contre la maladie Covid-19. Nos équipes médicales sur place attendent ce matériel avec impatience, tout comme la population concernée : environ 300 000 personnes !

Ce qui va sans dire, c’est que nous avons besoin de plus d’équipements, plus de médicaments, plus d’antigènes et de tests PCR. Et pour nous en tant que travailleur médical sur le terrain, il est également permis de rêve de recevoir une « Machine de test de réaction en chaîne par polymérase (PCR) », afin de tester davantage et d’être vraiment efficace sur place.

Il n’y en a pas ici et le seul disponible est dans Kupang , à une heure et demie d’avion de Waingapu . Et comme personne ne peut s’offrir un vol, car on parle ici de pauvres… Je vous laisse faire vos propres déductions.

Nous vous tiendrons informés sur le terrain de la situation, avec photos et films si possible ! Merci et à bientôt Kawan.

PS : N’hésitez pas à commenter cet article avec vos commentaires, suggestions, et si vous souhaitez nous aider de quelque manière que ce soit, faites-le nous savoir ici aussi. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Rencontrez l’auteur de ce Post

Alex Wettstein

My Name is Alex Wettstein, CEO, President, founder of Fair Future Foundation. Swiss and International official NGO (State Approved Foundation). I'm working as a volunteer, in the fields of health, education, access to drinking water, in South-East Asia, notably in Indonesia since 2010, I am married to Ayu Setia and we have 3 kids, Flavie, Elisa, and Atha.

Articles liés sur Fair Future

Une organisation humanitaire sociale et médicale internationale, indépendante, basée en Suisse et en Indonésie

Toutes les autres catégories

Vos commentaires sont précieux pour nous et notre travail

Merci pour votre retour, nous reviendrons toujours vers vous !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *