Taking too long? Close loading screen.
...This page is loading, wait...

Les ravageurs privent les communautés locales de nourriture pendant cette période de crise. Ils n’en ont pas besoin maintenant !

À Sumba, les ravageurs détruisent les cultures et les populations meurent de faim! On peut les aider !
À East Sumba, en plus de la pandémie, la crise économique qui frappe durement les populations de l’une des régions les plus pauvres d’Indonésie, les agriculteurs doivent faire face à un véritable fléau : les ravageurs qui détruisent les cultures et, par conséquent, affament les populations. Il s’agit notamment de chenilles et de sauterelles parmi d’autres ravageurs végétaux. Nous sommes là pour aider ces populations à survivre, avec vous tous!
Fair Future Indonesia - Kawan Baik Indonesia | août 15, 2020/ Kawan Nofi in Sumba

Bonjour à tous le monde depuis Sumba East, comment allez-vous?

La rivière Kambaniru est une source de vie pour les habitants de Sumba qui vivent à son contact direct.

La rivière n’est pas seulement une source d’eau pour les besoins quotidiens, mais c’est aussi avant tout une ressource essentielle pour que les communautés puissent utiliser ce cours d’eau afin de cultiver des plantes, des légumes, des fruits issus de leurs jardins. Chaque jour, en principe, des légumes, des fruits ou d’autres ressources alimentaires sont récoltés.

En ce qui concerne la récolte de maïs (produit de base pour la nourriture locale avec du riz),tout en principe se passe comme chaque année, comme d’habitude … Pour que tout se passe normalement, la nature doit être gentille et offrir ce qui est le plus précieux : Le soleil et l’eau, une vraie saison sèche et une vraie saison des pluies. Mais cette année n’est pas la saison qui perturbe les cultures.

En plus de la pandémie, la crise économique qui frappe durement les populations de la région la plus pauvre d’Indonésie, les agriculteurs doivent faire face à un véritable fléau : Les ravageurs qui détruisent les cultures et, par conséquent fait qu’ils “meurent” de faim.

Les parasites et autres insectes sont toujours un défi pour les agriculteurs du monde entier, il va sans dire! A Sumba, les parasites sont présents d’une manière massive en ce moment comme vous pouvez le voir sur les images que nous avons ajoutés sur cette News. Et puisque la malchance ne va jamais seul, les gens doivent faire face à plus d’un type, des ravageurs végétaux. Il s’agit notamment de chenilles et de sauterelles parmi d’autres ravageurs végétaux.

En 2020, le grand défi pour les agriculteurs de Sumba n’est pas seulement lié aux turbulences économiques causées par la pandémie. Mais aussi une baisse de la demande de légumes liée à la crise, la discrimination des maraîchers à Lambanapu, et ses environs (y compris Kiritana) en raison de la présence de patients infectés par le COVID-19 dans ces régions et de nombreux villages… Mais aussi à cause de ces malfaisantes attaques acridienne qui ravagent les cultures et donc diminuent les ressources en biens vitaux pour se nourrir, pour remplir le ventre !

Un grand nombre de sauterelles ont détruit des cultures dans plusieurs régions de l’est de la Sumba, comme Mauliru, causant des très mauvaises récoltes dans plusieurs rizières (pertes de 80% environ). À Kiritana, ces mêmes sauterelles ont attaqué le maïs et les légumes. Et même Lapinu, qui est assez loin de la ville de Waingapu, a été très largement attaqué par les parasites. De nombreux producteurs et agriculteurs se sont plaints aux autorités gouvernementales, des ravageurs qui détruisent leurs cultures. Mais on n’a pas beaucoup entendu parler des efforts de prévention ou d’éradication des services officiels liés à l’agriculture. Inexistant!!!

En collaboration avec les communautés qui ont mené des activités à Kiritana, Kawan Baik Indonesia et Fair Future Indonesia ont fourni des colis alimentaires de base aux communautés touchées.

Merci aux bénévoles qui étaient très enthousiastes à l’idée de livrer des « Goodies Bags » à chaque maison. Nommons ici quelques uns de nos volontaires: Edwin du Forum de la jeunesse Namu Angu dans le village de Malumbi et aussi à « Sumba Volunteer » avec Indah, Alan, Orfi, Memey et Desi.

Si vous souhaitez soutenir nos activités ici à Sumba, nous vous suggérons de cliquer ici sur ce lien. Envoyez-vous de l’amour et de la lumière. A bientôt à Sumba kawans!

Kawan Nofi, Waingapu, 15 août 2020.

#WeAreStarvinginSumba #KawanBaikBerbagi #KawanBaikIndonesia #KawanSumba

Invasion de sauterelle détruisant tout en quelques minutes

Les sauterelles sont des mangeurs de plantes, avec quelques espèces parfois devenir de graves ravageurs des céréales, des légumes et des pâturages, surtout quand ils essaiment dans leurs millions comme criquets et de détruire les cultures sur de vastes zones. Ils se protègent des prédateurs par camouflage; lorsqu’elles sont détectées, de nombreuses espèces tentent de faire sursailler le prédateur avec un flash d’aile de couleur brillante en sautant et (si l’adulte) se lançant dans les airs, ne volant habituellement que sur une courte distance.
*-Photo par Kawan Gogon – Kawan Baik Indonésie

Les sauterelles sont généralement des insectes vivant au sol avec de puissantes pattes postérieures qui leur permettent d’échapper aux menaces en sautant vigoureusement. En tant qu’insectes hémimétabolous, ils ne subissent pas de métamorphose complète; ils éclosent d’un œuf en nymphe ou « trémie » qui subit cinq mues, devenant plus semblables à l’insecte adulte à chaque stade de développement. À des densités de population élevées et dans certaines conditions environnementales, certaines espèces de sauterelles peuvent changer de couleur et de comportement et former des essaims. Dans ces circonstances, ils sont connus sous le nom de criquets.
*-Photo par Kawan Gogon – Kawan Baik Indonésie

Pin It on Pinterest

Share to make a difference!

We need you to share this News, in order to make it visible to your friends, so more people can help us. Thank you very much!